25% de remise sur les abonnements ! 25% de remise sur les abonnements !

Droit pénal

Destinés aux professionnels du droit, nos ouvrages en droit pénal vous guideront lors de vos différents cas : contentieux de la sécurité routière, délits de corruption, délits fiscaux… Profitez d’une documentation fiable et complète autour du droit pénal !
N’hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact si vous souhaitez recevoir plus d’informations sur nos produits.

Afficher en Grille Liste

4 publications

par page

De manière générale, le droit pénal, pilier fondamental de tout système juridique, établit les règles et les sanctions applicables aux comportements considérés comme des infractions. Son objectif principal est de maintenir l'ordre public, de protéger les individus et la communauté dans son ensemble. Il repose sur des principes de responsabilité individuelle, d'égalité des délits et des peines, et de proportionnalité entre l'infraction et la sanction.

Les différentes branches du droit pénal

Les branches du droit pénal comprennent le droit pénal général, le droit pénal spécial et la procédure pénale.

Le droit pénal général

Le droit pénal général constitue la fondation du système juridique en matière de répression des comportements criminels. Il établit les principes et les règles fondamentaux qui s'appliquent à toutes les infractions. L'essence du droit pénal général repose sur des concepts clés tels que le principe de légalité, des délits et des peines, ainsi que la responsabilité pénale. Le droit pénal général offre un cadre qui s’adapte aux évolutions des normes et des comportements criminels. 
Les éditions Lamy Liaisons dédient un ouvrage à cette matière. 
« Le Lamy Droit pénal général » vous offre une présentation complète des règles et principes applicables à l’ensemble des infractions, d’une façon qui se veut à la fois concrète et synthétique. Les notions essentielles de la matière pénale sont abordées avec une approche essentiellement pratique : application de la loi pénale dans le temps et dans l’espace, causes de non-imputabilité, complicité, prescription de l’action publique, etc. L’ouvrage fait l’objet d’une mise à jour régulière, garantissant l’intégration des réformes législatives et jurisprudentielles récentes.

Le droit pénal spécial

Le droit pénal spécial constitue une branche essentielle du droit pénal qui analyse de manière détaillée les règles applicables à chaque infraction. Il concerne les crimes et délits contre les personnes, les biens, l’Etat, la Nation et la paix publique. En droit pénal spécial, les lois ont pour objectif de réprimer les activités criminelles portant préjudice à des intérêts sociaux spécifiques. L’objet de l’étude du droit pénal spécial porte sur les éléments constitutifs, la répression et ses spécificités pour chaque infraction. La spécificité du droit pénal spécial réside dans sa capacité à répondre aux défis complexes et évolutifs de la société moderne.

La procédure pénale

La procédure pénale comprend les principes et les règles à suivre dans les enquêtes et les poursuites judiciaires. Elle vise à ce que les procès se déroulent de manière juste et efficace, en protégeant les droits des mis en cause et l'intégrité du système judiciaire. La procédure comprend plusieurs phases : l’arrestation, l'interrogatoire, la détention, la comparution devant le tribunal et le déroulement du procès. Ces phases sont encadrées par des principes fondamentaux, tels que la présomption d'innocence, le droit à un procès équitable, les droits de la défense et le droit au recours. La procédure pénale prévient le dépérissement des preuves. Elle garantit la transparence et l'impartialité dans le traitement des dossiers. Elle veille à ce que les droits des victimes, des témoins, et des mis en cause soient respectés pendant le processus judiciaire. 
Les éditions Lamy Liaisons vous proposent les « Formulaires ProActa procédure pénale ». Cet ouvrage vous offre une présentation complète de la procédure pénale, de l’enquête de police jusqu’à l’application des peines, en passant par le pourvoi en cassation et les procédures spécifiques. Chaque étude propose des développements sur le fond de la thématique abordée, dont l’ambition est de constituer un appui solide dans votre travail quotidien, en mettant en lumière les particularités et les difficultés d’application de chaque texte. Par ailleurs, près de 300 modèles d’actes commentés sont mis à votre disposition. L’ouvrage fait l’objet d’une mise à jour mensuelle, garantissant l’intégration des réformes législatives et jurisprudentielles récentes. 

Le droit pénal des affaires

Le droit pénal des affaires englobe un large éventail d'infractions, parmi lesquelles la corruption, le blanchiment d'argent et les délits financiers, qui peuvent gravement compromettre l'intégrité des marchés et la réputation des entreprises. L'objectif principal du droit pénal des affaires est de garantir la transparence et l'équité dans les transactions commerciales, en protégeant les entreprises contre les pratiques illégales qui pourraient les affecter. En réprimant les comportements criminels tels que la fraude et la corruption, cette discipline contribue à maintenir un environnement commercial sain et à favoriser la confiance des investisseurs et des consommateurs. La maîtrise du droit pénal des affaires revêt une importance cruciale pour les entreprises et les professionnels du droit, car elle leur permet de prévenir les infractions. En comprenant les implications juridiques des transactions commerciales et en mettant en place des mécanismes de conformité efficaces, les entreprises peuvent se prémunir contre les risques de mesures répressives et protéger leur réputation. Par ailleurs, une connaissance approfondie du droit pénal des affaires permet aux professionnels du droit d'assister efficacement les entreprises dans la gestion des poursuites, en leur fournissant des conseils juridiques éclairés et en les aidant à les guider dans un environnement juridique complexe.

C’est pourquoi les éditions Lamy Liaisons vous proposent l'ouvrage « Lamy Droit pénal des affaires ». Cet ouvrage de référence en la matière, vous offre une analyse encyclopédique et pratique des infractions commises dans le monde des affaires. Branche du droit particulièrement vivante face aux mutations de la délinquance économique et financière, l’ouvrage vous propose une étude approfondie d’un large panel d’infractions et guide les professionnels du droit et les entreprises pour sécuriser la prise de décisions. Vous y retrouverez les délits de droit commun appliqués aux affaires (escroquerie, abus de confiance, recel, corruption, prise illégale d’intérêts, etc.), les délits du droit des sociétés, les délits financiers et boursiers, les infractions aux entreprises en difficulté ou encore les infractions liées au droit pénal de la concurrence. Mais le Lamy Droit pénal des affaires ne se limite pas aux infractions économiques et financières. Il consacre une partie au droit pénal du travail. Il englobe également, entre autres, le droit pénal de la sécurité sociale, les délits douaniers, les particularités du droit pénal de l’environnement sans oublier les règles de procédure spécifiques et des aspects internationaux. Avec des mises à jour régulières et une refonte annuelle, il assure une sécurité juridique en suivant l'évolution du domaine. 

Le droit pénal, pilier fondamental de tout système juridique, établit les règles et les sanctions applicables aux comportements considérés comme des infractions. Son objectif principal est de maintenir l'ordre public, de protéger les individus et la communauté dans son ensemble. Il repose sur des principes de responsabilité individuelle, d'égalité des délits et des peines, et de proportionnalité entre l'infraction et la sanction.

Les différentes branches du droit pénal

Les branches du droit pénal comprennent le droit pénal général, le droit pénal spécial et la procédure pénale.

Le droit pénal général

Le droit pénal général constitue la fondation du système juridique en matière de répression des comportements criminels. Il établit les principes et les règles fondamentaux qui s'appliquent à tous les délits, quel que soit leur domaine spécifique. En droit pénal général, on définit les crimes, les peines et les règles de procédure pour les poursuites judiciaires.
L'essence du droit pénal général repose sur des concepts clés tels que la présomption d'innocence, le principe de légalité, la responsabilité criminelle et la nécessité de preuves au-delà de tout doute raisonnable. Ces principes garantissent l'équité et la légitimité des procédures judiciaires, tout en protégeant les droits des accusés.
Le droit pénal général offre également une flexibilité nécessaire pour s'adapter aux évolutions des normes et des comportements criminels. Il permet aux législateurs de créer de nouvelles lois pénales en réponse aux défis émergents et aux changements dans les normes sociales.
Les éditions Lamy dédient un ouvrage sur ce sujet. « Le Lamy droit pénal général » examine en détail les fondements des infractions et des répercussions, proposant une approche pratique et concise de la matière. 
Cet ouvrage en droit pénal général aborde tous les concepts clés, tels que : 

  • La légalité
  • L’applicabilité temporelle et spatiale des législations criminelles,
  • Les circonstances d'irresponsabilité,
  • La responsabilité des mineurs,
  • La complicité,
  • La prescription des poursuites, etc…

De plus, il examine la diversité des peines possibles, leurs circonstances aggravantes et leur exécution.

Le droit pénal spécial

Le droit pénal spécial constitue une branche essentielle du droit pénal, axée sur des domaines spécifiques de la société où des lois pénales particulières sont nécessaires. Ces lois définissent les infractions et les peines applicables pour des crimes comme la fraude, la pollution, le piratage et le crime organisé.
En droit pénal spécial, les législateurs créent des lois pour contrôler des activités criminelles qui peuvent porter préjudice à des intérêts sociaux spécifiques. Par exemple, les lois sur la fraude financière visent à protéger l'intégrité des marchés financiers, tandis que les lois sur la criminalité environnementale visent à préserver l'écosystème et à réprimer les activités préjudiciables à l'environnement.
La spécificité du droit pénal spécial réside dans sa capacité à répondre aux défis complexes et évolutifs de la société moderne. Il aide à appliquer les lois pénales de manière précise et efficace dans des domaines spécifiques. Cela favorise la sécurité, la justice et l'intégrité dans ces secteurs de la vike sociale.

La procédure pénale

La procédure pénale  indique les règles à suivre dans les enquêtes criminelles et les poursuites judiciaires. Elle s'assure que les procès se déroulent de manière juste et efficace, en protégeant les droits des accusés et l'intégrité du système judiciaire.
La procédure comprend des étapes comme l'arrestation, l'interrogatoire, la détention, la comparution devant le tribunal et le déroulement du procès. Ces étapes sont encadrées par des principes fondamentaux, tels que la présomption d'innocence, le droit à un procès équitable, le droit à la défense et le droit à un recours en cas de condamnation injuste.
La procédure pénale protège les preuves et les témoins, et garantit la transparence et l'impartialité dans le traitement des dossiers criminels. Elle veille à ce que les droits des victimes et des accusés soient respectés pendant le processus judiciaire. Elle cherche également à découvrir la vérité et à rendre justice. 

Les éditions Lamy vous proposent les « Formulaire Proacta procédure pénale » pour vous aider en défense ou en tant que partie civile. Il vous accompagnera à chaque étape importante de la procédure. Cet ouvrage en droit pénal vous offre une collection complète de commentaires sur tous les actes de la procédure juridiciaire criminelle, depuis l'enquête policière jusqu'à l'application des peines. Avec près de 700 modèles d'actes commentés, cet ouvrage est conçu pour vous guider pas à pas à travers les différentes étapes des procédures judiciaires.  Il est présenté dans un format éditorial pour les avocats. Le but est de simplifier la complexité croissante de notre système judiciaire pénal. Actualisé mensuellement, il assiste les juristes dans la compréhension et la maîtrise des lois. Il offre des annotations et des exemples concrets rédigés par des spécialistes pour simplifier leur tâche.

Quels sont les fondements et principes du droit pénal ?

Les principes du droit pénal sont les fondements sur lesquels repose toute la justice criminelle en France.
Ils incluent :

  • La présomption d'innocence,
  • Le principe de légalité, qui exige que nul ne soit condamné sans texte de loi préexistant,
  • La responsabilité individuelle,
  • La nécessité de preuves au-delà de tout doute raisonnable,
  • Et le principe de proportionnalité des peines. 

Ces principes garantissent l'équité et la légitimité des actions en justice, ainsi que la protection des droits des accusés. En France, ces principes sont défendus par le juge et sont établis dans divers articles du Code pénal et des codes de procédure pénale tels que l'article 9 du Code civil concernant le respect de la vie privée, ou l'article 434-1 du Code pénal relatif à la captation, la diffusion ou la publication d'images prises à l'insu de la personne concernée. Ces dispositions légales déterminent les limites des actes punissables et les contraventions encourues en cas de violation. L'État est chargé d'assurer le respect et l'application de ces règles dans le cadre de son système judiciaire.

Droit pénal public vs. Droit pénal privé 

Le droit pénal public concerne les règles et sanctions pour les personnes qui commettent des délits. Son objectif principal est de maintenir l'ordre public en punissant les individus qui enfreignent la loi. Les répréssions prévues par le droit pénal public peuvent aller de simples amendes à des peines de prison, en passant par des travaux d'intérêt général.
En revanche, le droit pénal privé se concentre davantage sur la réparation du préjudice subi par la victime d'une infraction. Il vise à indemniser la victime pour le dommage moral ou matériel qu'elle a subi. Les actions en justice peuvent être intentées par la victime elle-même ou par ses proches, et visent à obtenir une compensation financière pour le préjudice subi.
En somme, le droit pénal public vise à punir les coupables d'actes répréhensibles, tandis que le droit pénal privé cherche à réparer le dommage subi par la victime. Ces deux branches travaillent de concert pour assurer la justice et la protection des droits des individus dans l'environnement social.

Le droit pénal des affaires

Le droit pénal des affaires constitue un pilier fondamental du système juridique, régentant les comportements criminels dans le domaine des activités commerciales. Cette branche du droit englobe un large éventail d'infractions, parmi lesquelles la fraude, la corruption, le blanchiment d'argent et les délits financiers, qui peuvent gravement compromettre l'intégrité des marchés et la réputation des entreprises.
L'objectif principal du droit pénal des affaires est de garantir la transparence et l'équité dans les transactions commerciales, en protégeant les entreprises contre les pratiques illégales qui pourraient les affecter. En réprimant les comportements criminels tels que la fraude et la corruption, cette discipline contribue à maintenir un environnement commercial sain et à favoriser la confiance des investisseurs et des consommateurs.
La maîtrise du droit pénal des affaires revêt une importance cruciale pour les entreprises et les professionnels du droit, car elle leur permet de prévenir les infractions et de garantir le respect des lois commerciales. En comprenant les implications juridiques des transactions commerciales et en mettant en place des mécanismes de conformité efficaces, les entreprises peuvent se prémunir contre les risques de mesures répressives et protéger leur réputation.
Par ailleurs, une connaissance approfondie du droit pénal des affaires permet aux professionnels du droit d'assister efficacement les entreprises dans la gestion des litiges et des enquêtes pénales, en leur fournissant des conseils juridiques éclairés et en les aidant à naviguer dans un environnement réglementaire complexe.
C’est pourquoi les éditions Lamy vous offrent l'ouvrage « Le droit pénal des affaires », une référence incontournable pour appréhender ce domaine complexe. Ce livre fournit une analyse exhaustive des infractions, avec de nombreuses références juridiques. Il couvre tous les aspects du droit pénal des affaires, de la gestion d'entreprise à la finance, en passant par le droit de la concurrence, les délits fiscaux, et les infractions en droit du travail et en droit de la sécurité sociale. 
En plus des analyses approfondies, il examine les mécanismes de répression pour chaque type d'infraction. Avec des mises à jour régulières et une refonte annuelle, il assure une sécurité juridique en suivant l'évolution du domaine.

La responsabilité pénale des entreprises et de leurs dirigeants

En droit pénal, les entreprises peuvent être tenues responsables des infractions commises lors de leurs activités. C'est ce qu'on appelle la responsabilité pénale des entreprises. Ce concept important en droit des affaires vise à assurer que les entreprises respectent les lois et punissent les comportements répréhensibles.
En vertu de cette responsabilité, les entreprises peuvent être condamnées à des amendes, à la confiscation de biens ou à d'autres mesures répressives en cas d'infractions constatées. Il est essentiel pour les entreprises de mettre en place des politiques et des procédures internes pour prévenir les violations du droit pénal et pour coopérer pleinement avec les autorités judiciaires en cas de poursuites.

La coopération internationale et la lutte contre la criminalité économique

La coopération internationale est essentielle dans la lutte contre la criminalité économique. Les crimes tels que la fraude financière, la corruption et le blanchiment d'argent traversent souvent les frontières, nécessitant une collaboration entre les autorités judiciaires de différents pays. 
Les accords internationaux, comme la Convention des Nations Unies contre la corruption, favorisent cette collaboration en autorisant l'extradition des délinquants, le partage de renseignements et la synchronisation des investigations. Cette collaboration internationale améliore l'efficacité des actions de prévention et de lutte contre la délinquance économique à l'échelle planétaire, aidant ainsi à encourager l'intégrité des marchés et la foi dans le système financier mondial.

Le droit pénal du travail, protection des droits des travailleurs

Le droit pénal du travail constitue un pilier fondamental du système juridique visant à garantir le respect des droits des travailleurs et à condamner les infractions commises par les employeurs. Cette branche du droit englobe une multitude de questions cruciales pour le monde professionnel, allant du travail des enfants aux conditions de travail dangereuses, en passant par le non-paiement des salaires et la discrimination en mileu professionnel.
Une des préoccupations majeures du droit pénal du travail concerne la protection des travailleurs les plus vulnérables, notamment les enfants. L'exploitation de la force de travail infantile est strictement prohibée et sévèrement réprimée, car elle porte atteinte à la santé, à l'éducation et au développement des enfants. Des pénalités judiciaires sévères sont prévues à l'encontre des employeurs qui enfreignent ces interdictions, dans le but de dissuader toute forme d'exploitation de cette nature.
Par ailleurs, le droit pénal du travail vise également à garantir un environnement professionnel sûr et respectueuses de la dignité humaine pour l'ensemble de la main d'oeuvre. Les employeurs sont tenus de fournir un cadre professionnel sécurisé et de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir les accidents professionnels et les maladies liées à l'emploi. Les infractions liées à des conditions d'emploi dangereuses peuvent entraîner des procédures d'accusation, en plus des éventuelles mesures administratives ou civiles.
Le non-paiement des salaires constitue également une violation grave des droits des employés et est réprimé sur le plan pénal. Les employeurs sont tenus de verser les salaires convenus dans les délais prévus par la loi, et tout retard ou refus injustifié de paiement peut donner lieu à des actions en justice. Cette mesure vise à protéger les salariés contre l'exploitation économique et à garantir leur sécurité financière.
Enfin, le droit pénal du travail intervient également dans la lutte contre les pratiques discriminatoires en milieu professionnel. Toute forme de discrimination fondée sur des critères tels que le sexe, l'origine ethnique, la religion, l'âge ou le handicap est strictement interdite et peut faire l'objet d'actes d'accusation. Cette mesure vise à promouvoir l'égalité des chances et à garantir un traitement juste et équitable pour tous les individus, quel que soit leur statut.
Le droit pénal du travail joue donc un rôle crucial dans la protection des droits des employés et dans la promotion de normes professionnelles justes, sûres et respectueuses de la dignité humaine. En punissant les infractions et en dissuadant les abus, cette branche du droit contribue à instaurer un environnement professionnel harmonieux et équitable pour tous.

Protection de l'environnement : le droit pénal de l'écologie

La protection de l'environnement est devenue l'une des préoccupations majeures dans le domaine du droit pénal, reflétant la reconnaissance croissante de l'urgence écologique et de la nécessité de préserver notre planète pour les générations futures. Le droit pénal environnemental vise à réprimer les comportements qui portent atteinte à l'équilibre écologique, à la biodiversité et à la qualité de vie des êtres humains.
Il englobe une vaste gamme d'infractions, allant de la pollution de l'air et de l'eau à la destruction des habitats naturels, en passant par le trafic illicite d'espèces protégées et le déversement illégal de déchets toxiques. Ces comportements nuisibles sont sévèrement réprimés, car ils compromettent la santé des écosystèmes, la sécurité alimentaire et la santé publique.
Les mesures répressives prévues en cas d'infractions environnementales peuvent être très lourdes, allant de l'amende à des peines d'emprisonnement, en fonction de la gravité de l'infraction et des dommages causés à l'environnement. Ces sanctions ont pour objectif non seulement de punir les contrevenants, mais aussi de dissuader d'autres individus et entreprises de commettre des actes préjudiciables à l'environnement.
En outre, le droit pénal environnemental joue un rôle crucial dans la prévention des catastrophes écologiques majeures, telles que les marées noires ou les accidents industriels, en imposant des normes strictes de sécurité et de prévention aux entreprises et aux industries à haut risque. Il encourage également la mise en œuvre de pratiques durables et respectueuses de l'environnement, en incitant les acteurs économiques à adopter des technologies propres et des modes de production écologiquement responsables.
La coopération internationale est également essentielle dans la lutte contre les crimes environnementaux, car de nombreux problèmes environnementaux dépassent les frontières nationales. Les conventions internationales et les accords de coopération visent à renforcer la surveillance et l'application des lois environnementales à l'échelle mondiale, afin de protéger les écosystèmes fragiles et de promouvoir un développement durable.
Le droit pénal environnemental constitue donc un outil essentiel dans la protection de notre planète contre les activités humaines préjudiciables. En réprimant les comportements néfastes pour l'environnement et en promouvant des pratiques durables, cette branche du droit contribue à préserver la biodiversité, la santé publique et la qualité de vie pour les générations futures.

Le droit à l’image

Le droit à l'image est une composante essentielle du droit pénal, régissant la protection des individus contre l'utilisation abusive ou non autorisée de leur image. Cette branche du droit cherche à équilibrer les droits des individus à la vie privée et à l'autonomie avec le droit à la liberté d'expression et d'information.
Le droit à l'image trouve notamment son fondement dans le respect de la vie privée, consacré par de nombreux textes législatifs et jurisprudentiels. L'article 9 du Code civil français, par exemple, dispose que "chacun a droit au respect de sa vie privée". Ainsi, toute captation, utilisation, ou diffusion de l'image d'une personne sans son consentement peut constituer une atteinte à sa vie privée et être punie dans le cadre d'un dispositif répressif.

Les infractions relatives au droit à l'image en droit pénal peuvent prendre différentes formes :   

  • La captation, la diffusion ou la publication d'images ou de vidéos prises à l'insu de la personne concernée,
  • Le détournement d'images à des fins préjudiciables,
  • Ou encore l'utilisation abusive de l'image d'une personne dans un contexte diffamatoire ou humiliant.

Les peines prévues en cas d'atteinte au droit à l'image varient en fonction de la gravité de l'infraction et des circonstances de l'affaire. Elles peuvent aller d'amendes à des peines d'emprisonnement, en passant par des dommages et intérêts accordés à la victime pour réparation du préjudice subi.
Toutefois, il convient de noter que le droit à l'image n'est pas absolu et peut être restreint dans certaines circonstances, notamment lorsque l'image est utilisée dans un but d'information légitime du public ou dans le cadre de l'exercice de la liberté d'expression. Dans ces cas, le consentement de la personne concernée peut ne pas être nécessaire, sous réserve du respect des autres principes et droits fondamentaux.
Le droit à l'image en droit pénal constitue ainsi un ensemble de règles et de principes visant à protéger la vie privée et la dignité des individus face à l'utilisation abusive ou non autorisée de leur image. Son application nécessite un équilibre délicat entre la protection des droits individuels et la garantie de la liberté d'expression et d'information. En outre, des contraventions spécifiques peuvent être prévues pour les vols ou les atteintes physiques à l'intégrité des personnes, en complément des dispositions relatives au droit à l'image.

 

En conclusion, le droit pénal est un domaine dynamique et crucial qui évolue en permanence pour s'adapter aux défis de notre monde en mutation. De la protection des droits individuels à la préservation de l'ordre public, il joue un rôle essentiel dans la construction d'un environnement juste, équitable et sûr pour tous ses membres.

Retrouvez tous nos ouvrages, livres juridiques et revues selon vos spécialités : Affaires, Associations, Banque - Assurances, Civil, Commerce international, Environnement, Fiscal et Patrimoine, Immatériel, Immobilier, Public, Qualité, Santé, Social, Transport.